La Manif pour fous

ManifPourTous-flag

Ludivine a peur. Comment ? Qui est Ludivine ? Vous ne vous souvenez point ? Voilà qui m’exaspère. Voilà ce que c’est de trainer plus souvent vos mirettes devant un tweet de Cécile Duflot que devant les divines pages culture de Libé, qui réunissent fautes d’orthographe et conseils culturels. Trêve de bavardages inutiles, même si je sais que tu aimes ça, lecteur inutile.

La Ludivine en question est sur toutes les lèvres, quoique les miennes soient souvent occupées par quelque activité charmante et parfumée. C’est de Ludivine de la Rochère qu’il s’agit. Oui c’est son nom, teinté d’une poésie qui sent bon les classes laborieuses. Elle fut en un temps qui paraît lointain déjà, une des dirigeantes du mouvement la Manif pour Tous. Vous ne vous souvenez pas ? Voyons, des révolutionnaires, des vrais ! Pour Monsieur, mocassins, sequettes à pompons, pull Ralph Lauren édition collector noué sur les épaules, et veste de golfeur affreusement repassée par Carmen, la bonne portugaise, où va le monde. Pour Madame, jean droit, veste à épaulettes héritée de mère Bernadette en 1981 (année terrible), et chapeau en paille sorti d’habitude pour aller à la campagne. Madame prend grand soin de sa progéniture blondement accoutrée, pendant que Monsieur s’adonne à ses deux passe-temps favoris : la bourse et toutes les autres femmes que la sienne. Quoiqu’il arrive que ces deux passe-temps n’en fassent plus qu’un, le mot « bourse » n’étant pas à mettre dans toutes les bouches. Oui madame.

Ludivine s’est indignée au plus haut-point, et l’on sait s’indigner haut chez les de la Rochère. Elle dénonça à grands renforts d’adverbes émoustillants la cabale politique dont est victime Frigide Barjot, expulsée de son HLM d’ici quatre mois. Ludivine devint pivoine et poussa des cris d’orfraie, et l’on sait imiter les oiseaux chez les de la Rochère. Comment en effet ne pas être révolté par cette décision de justice injuste ? Et Ludivine d’y voir un règlement de compte politique éhonté contre celle qui fut une égérie du mouvement la Manif pour tous, et de le dénoncer haut et fort. Et l’on sait dénoncer haut et fort chez les de la Rochère.

Il est vrai que le doute est permis. Le mouvement représente en ce moment un danger certain pour le gouvernement socialiste – chut, pas trop fort, on aime pas ce mot chez les de la Rochère. Qui n’a point senti ce trémolo de peur dans la voix de notre bon François lorsqu’il s’est agit de prononcer un discours sur la libération des otages au Niger ? Aqmi ? Terroristes ? Non, Hollande n’avait pas peur de ces confédérations de barbus qui cherchent depuis des décennies à nous soutirer le secret du rasoir quatre lames. Il était effrayé par la Manif pour tous. Nous le savons tous.

Pauvre Frigide. La vie n’a pas été facile pour elle. Dépassée par un mouvement qu’elle avait initiée, en pleurs sur le plateau de D8, parvenant in extremis à payer moins d’impôts en hébergeant l’entreprise de son mari à son domicile bien que l’autorisation lui ait été retirée en 2000, tentant de joindre péniblement les deux bouts dans son studio HLM de 173 m2 depuis trente ans. Non, vraiment, en France, on n’aime pas les pauvres gens honnêtes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s